L'origine de la vie sur Terre : de l'inerte au vivant



Les éléments précurseurs et constitutifs du vivant, existaient-ils initialement sur Terre, dans les océans ou provenaient–ils de l’Espace. 
Quel est le dernier ancêtre commun universel : LUCA ? 
L’origine de la vie est loin d’être élucidée ; les recherches actuelles sont au confluent de nombreuses disciplines : l’Archéologie l’Astrophysique, l’Astrochimie, la Chimie, la Physique, la Biologie, la Biologie moléculaire, la génétique et de l’informatique. Avec le développement des technologies, les connaissances s’approfondissent et permettent d’approcher et de mieux comprendre la complexité du vivant. 
Le développement de la vie sur Terre comprend de grandes étapes : de la génération spontanée des premières macromolécules organiques à l’apparition des premières bactéries, puis des cellules animales et végétales, et des organismes multicellulaires. Mais c’est à partir du Cambrien qu’apparait l’explosion de la grande diversité du vivant.


Intervention de Alain Pernot consultable sur l’adresse blog ci-dessous :


*
** 
Informations complémentaires : automates cellulaires : jeu de la vie.




Calendrier 1er Semestre 2018

Nos prochains rendez-vous ...



Thème
Date
Intervenant

Plus belle la vie avec les bactéries !22/05/2018Daniel Garcia et Mathieu Leborgne
Origine de la vie sur Terre : de l'inerte au vivant17/04/2018Alain Pernot
Quels moteurs pour nos voitures demain?
20/03/2018 
Alain Le Douaron 
La pollution par les métaux. Faut-il avoir peur des métaux lourds ?
20/02/2018
Jean-Claude Bollinger














Fruitière Lourmarin
D943 : Croisement av du 8 Mai, av Raoul Dautry : plan d'accès
 GPS : Latitude : 43.766128 | Longitude : 5.364005

Quels moteurs pour nos voitures DEMAIN ?


Conférencier. Alain LE DOUARON ; ancien Chef du Département de Recherche "Systèmes Energétiques" chez Renault, Responsable "Energie et Environnement" du pôle de compétitivité MOVEO, ancien Professeur Associé "Innovation" de l'Université et de l’INSA de Rouen

Présentation de la conférence

En 2017 près d'un milliard de véhicules automobiles circulent dans le Monde, en France 32 millions de véhicules sont immatriculés. En Chine plus 22 millions de véhicules ont été vendus en 2017. En 2011 76 millions de véhicule ont été fabriqués, pour 92 millions en 2015. En 2050 l’OCDE estime que le parc automobile mondial atteindra deux milliards de véhicules. En France plus de 13% des emplois sont liés aux transports routiers


L’impact des annonces politiques, sur le basculement généralisé des systèmes de propulsion des moteurs à combustion interne aux moteurs électriques, si elles se concrétisent, sera donc considérable. De nouvelles technologies, de nouvelles industries et de nouvelles compétences seront nécessaires.
Un bouleversement des pratiques de mobilité est à prévoir, des phases de transition (production, ventes, circuits de l’occasion, infrastructures, recyclage …) sur plus de 30 ans sont à construire.


Après avoir rassemblé des données objectives sur la mobilité, la conception des véhicules et l’usage des carburants, nous préciserons les impacts environnementaux connus actuels des véhicules à moteur à combustion interne, en les situant par rapport à d’autres sources de pollution.

Nous cernerons le plus objectivement possible les enjeux et les performances des véhicules électriques : autonomie et recharge, coûts et mobilité.

Avec un peu de Bon Sens Physique - BSP-, nous aborderons les limites des différents systèmes de propulsion : limites des moteurs à combustion interne, des ensembles de stockage de l’énergie  électrique, au regards des usages réels de la mobilité.

La diffusion des véhicules électriques entrainera des modifications considérables dans la production et la distribution de l’énergie électrique et l’exploitation et la transformation des matières premières nécessaires aux batteries de stockage électrique.

Quelques données commerciales permettront de conclure. Ce sera l’occasion de revenir sur la fragilité des prévisions dans les transports, et de s’interroger sur l’avenir de nos systèmes de mobilité individuelle (véhicules électriques, véhicules autonomes, véhicules partagés ...).
































20/02/2018 La pollution par les métaux - J.C. Bollinger

Comprendre la pollution par les éléments métalliques. Faut-il avoir peur des « métaux lourds » ?
par Jean-Claude Bollinger
Professeur émérite, Chimie de  l’environnement, Université de Limoges

Sujet de la conférence :
Les éléments métalliques en traces (plomb, chrome, cadmium, arsenic, …) sont souvent toxiques dès leurs faibles concentrations. Pourtant, ils sont présents partout dans l’environnement naturel et dans les produits des activités humaines : déchets managers, industriels ou miniers ; pesticides ; boues résiduaires des stations d’épuration des eaux, …
Après une présentation de leur répartition et des raisons de leur mobilité dans les eaux, les sédiments ou les sols, on discutera brièvement des mécanismes qui régissent leur dispersion ou leur concentration. Puis on examinera leurs transferts d’un milieu à un autre, avant d’évoquer diagnostic, réhabilitation et gestion à long terme des sites pollués.

Le conférencier
Professeur de Chimie de l'Environnement depuis 1999, Jean-Claude Bollinger (né en 1948) est Professeur émérite depuis 2010. Membre d'un groupe de travail sur la caractérisation des sols industriels pollués et leur réhabilitation (2002-2009) pour le Ministère chargé de l'Environnement, il a été l'un des organisateurs locaux du "10th European Meeting on Environmental Chemistry" (EMEC10, Limoges, Décembre 2009). Il a mis en place les collaborations internationales (accords Erasmus) du GRESE et a reçu le 21 Octobre 2013 le titre de Docteur honoris causa de la Czech University of Life Sciences Prague.
Page personnelle sur le site du GRESE  (Groupement de Recherche Eau Sol Environnement) :    http://www.unilim.fr/grese/pages-personnelles/jean-claude-bollinger/ 

Par ailleurs, Jean-Claude Bollinger s'intéresse aussi, depuis de nombreuses années, aux apparitions de la chimie dans la littérature (romans, poésie) ; il a ainsi publié une douzaine d'articles sur Jules Verne, Raymond Queneau, Primo Levi, Isaac Asimov, … et présenté diverses conférences sur le sujet.

Vous pouvez télécharger l'article support de la conférence à partir du lien :
http://www.lactualitechimique.org/Comprendre-les-pollutions-par-les-metaux